Archives quotidiennes : 5 juin 2021

SUBJECTIF……

SUBJECTIF…..me dit Mr Émic à propos de l’histoire non encore décryptée du 20 ème siècle …hmmmmm….

En fait, qu’ y – t – il de plus subjectif que l’art visuel ???….que l’immonde monde du 20 ème siècle nous a déversé sur la gueule depuis les années 20..

Qui sont donc ces GÉNIES qu’on nous a désignés, une fois pour toutes comme  » les plus grands et les meilleurs » ?

Qui sont ces Picasso, Picabia, Moische Chagall Segal et autres dadaïstes tardifs, cubistes précoces ou surréalistes camés qui continuent à engendrer des monstres ou des Moix ( Moïse) enfantés déjà circoncis par des BHL, prix Goncourt et pourquoi pas Nobel de la paranoïa…

TOUS, absolument TOUS, clodos, fous furieux, alcoolistes, éthéromanes, expatriés et, bien entendu, communistes…ghétisés dans la Montparnasse des années 20 et ayant TOUS 3 dénominateurs communs :

La grande gouine/mec juive américaine Stein et frangins…venus à Paris pour « faire des affaires »..c’est à dire écumer les taudis pleins de vomi de ces râclures, acheter, contre un litron de rouge, leurs croûtes, mettre les griffes sur quelques 6 000 horreurs à lancer aux US au sein de leur lobby super puissant…les faire se connaître entre eux pour qu’ils magnifient leur décadence physique et mentale et qu’ils s’encouragent entre eux à être toujours plus cinglés et nuls ..

Le grand traître juif roumain Samuel Rosenstock allias Tritan Tzara, agent de la police secrète stalinisme, inventeur, dans les années 20, du « dadaïsme », c’est à dire le non -art ou, plus exactement. l’anti -art, fait exprès pour ne transmettre aucun message, chier sur la raison, gerber sur l’esthétique, pisser sur la logique..en gros, CHOQUER ce connard de Goy …

Le pédé éthéromane juif de Quimper Max Jacob, le « critique » qui manquait ! …dont personne n’a jamais rien lu mais qui était si bien branché avec des Cocteau et autres Modiglani..

Voilà ! …maintenant, allez vous prosterner, bande de serpillères , devant des colonnes de Buresnes ou des « vagins de la Reine  » et des homards en plastok au château de Versailles..

Si cette engeance a été cap, en 30 ans, de vous convaincre que des monstruosités incompréhensibles et affreuses sont magnifiques et géniales, elle n’aura acun mal à vous faire avaler une couleuvre Macron, un « acte humanitaire en Syrie » ou un virus pandémique super mortel ..