UN DIABLE ET UN DIEU

http://I

 

Il a pas plu, Mr Schwab…en vérité une vraie charogne, pire qu’un diable, et, pourtant, c’était tout vrai !

Vrai aussi qu’il dégageait une puanteur d’ apocalypse même si aseptique, sans lacs de sang  et sans fumée. 

Alors mieux vaut être de ces privilégiés qui assistent, en direct, à la naissance d’un nouveau Dieu, mort, forcément (de son vivant, on n’est qu’un demi- dieu). C’est tout vrai aussi , le monde entier vit une expérience unique, toutes les chaînes de télé, tous les journaux de la planète  mobilisés en Unes et même en Deux,   l’ Argentine enterre le plus grand personnage de son histoire et Naples est en deuil sous mes yeux.

Le stade San Paolo , vide, illuminé jour et nuit, la ville se couvre de mausolées et de chapelles votives, des centaines de milliers de personnes avec flambeaux hurlant des hymnes…hier soir, à 21 H, de tous les balcons de Naples ( 3 millions d’habitants)  un gigantesque applaudissement de 10 minutes a résonné dans toute la ville. 

Maintenant, au moins,  vous saurez que les diables portent des costards 3 pièces et les dieux des caleçons de footeux .

10 réponses à “UN DIABLE ET UN DIEU

  1. l’ère des dieux du stade réapparaît, une chance je suis athée et en plus
    quand ce dieu triche cela ne donne pas l’envie d’aller à la messe.
    Ce dieu est mort vive ce dieu et au suivant….

    • L’ère des dieux du stade n’a jamais disparu !! et elle est bien voyante !
      L’ère des diables, par contre, se fait discrète et louvoie entre deux eaux..

  2. bizarre je n’ai pas reçu la notification de cette publication….c’est par un heureux hasard que je l’ai vue…….

  3. … et Secrétin , le dieu du ping pong ….. pas un mot ………

  4. Rien non plus sur Christophe Dominici , demi-dieu du Rrrugueuby pour parler Cassoulet-Castex .. triste affaire de suicide qui endeuille sa famille . Il est vrai qu’ au dessus du foot y’ a rien .. le Culte du Ballon rond est mondiaaaal !

  5. Tout cela prouve seulement que l’homme à besoin de dieux et qu’il s’en invente davantage quand il ne sait plus penser.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s