Voyage dans l’ au delà 11) l’ Eden ……………..

Nous en sommes …… eh oui , eh oui …….à l’un de ces fameux moments critiques  – tragiques qui ponctuent immanquablement tous les voyages organisés : le guide qui pète les plombs et les touristes , penauds, qui, en une petite demie – heure, se remettent tant bien que mal au diapason …
Pierrot se relève par saccades, s’aidant à la paroi providentielle de sa colonne de Buren ….Pierrot sanglote sans larmes , son trousseau de clefs tintinnabulant par à coups métalliques dans le grand silence givré …
Rasséréné par notre repentir tout relatif, entrecoupé seulement de croquements frénétiques et de coups de coudes dans les côtes , il nous récupère néanmoins son sang froid d’ Immortel et, dressé comme un Martyr qui trouve vraiment le temps long, s’apprête à nous dévider le fameux traditionnel laïus historique du site ….

   » Et pi, d’abord …..c’est quoi, c’te chiasse  à rayures ???????? « 

….que fulmine  PAKUNTA , au comble de l’ exaspération …

 » On est dispensés de faire les finauds !….que brâme Pierrot , ulcéré …..c’est une grosse merde  d’art contemporain  minimaliste conceptuel  !!!!… ça me parait évident !…….c’est l’ARBRE  DE  LA  CONNAISSANCE …..c’est tout ce qu’il en reste !……c’est symbolique …..

……regards interloqués…..chuchottements ….on entend même assez clairement le mot   » arnaque   » …..

 » Farpaitement ! ….qu’enchaîne Pierrot à toute vitesse , avant de se recevoir des tatanes par la gueule …….quand vous pensez qu’au début, on avait nos bureaux sur terre !…..farpaitement ! ….du côté du Barein, là où il fait toujours beau …..qu’on allait au boulot en sandales / liquette   …..dans des jardins magnifiques, avec  de la bonne ombre , des ruisseaux et des kakis  gratis à volonté  ( c’ est ça …les pommes d’ or … )….qu’on pouvait voir le Patron comme vous et moi , se promener en jouant du pipeau en compagnie rien que de gens   » bien   » …..qu’étaient en pension complète à l’étage juste en dessous du Sien  ,en thalasso perpétuelle  aux frais de la princesse , et passaient leur temps à chanter des louanges séraphiques …et pouvaient même, de temps en temps, dîner à la table du Commandant …….comme à l’ Elysée ….
Au rez de chaussée, on logeait , en    » séjour temporaire   » , les  fayots chroniques  , qu’avaient pas encore très bien décidé de quel côté y voulaient tomber….mais qui finissaient, tôt ou tard, par se convaincre , vu qu’ils étaient obligés de chiader 10 heures par jour dans notre bibliothèque …….et, dans un pavillon sécurisé, au fin fond du jardin , on détenait tous les  les p’tits rusés qu’ avaient trop lu, les gros malins qui se faisaient germer des idées saugrenues  ,  les  réacs , quoi, qu’en avaient pris pour 1000 ans d’expiation ….ça laissait  une grande bonne marge …on avait tout le temps de voir venir et de les oublier définitivement …
Qu’est ce que c’ était bien !!!!!!…….qu’il fait, dans un souffle, Pierrot , avec un voile de mélancolie passager …….le Patron avait toujours bonne mine ….on était comme des coqs en pâte …..c’était l’ bon temps ….

« C’est ça !!!!!!….toujours le gratin !!!!…et les autres ?????….hein ! ….les macchabées normaux !!…..hein !!…..kisss que vous en faisiez ???…que s’  exclame la CARINE téméraire  / suicidaire   …

  » Z’avaient pas encore lapiné comme des malades ! ….c’est pourtant simple !…quoi mer…mince !…c’était gérable …. le Patron avait pas prévu dou tout dou tout que ces pauv’ mecs, nus comme des vers et cons comme leurs pieds , auraient tenu le coups plus de 1000 ans …ça  paraît logique …..

A suivre ….

Publicités

10 réponses à “Voyage dans l’ au delà 11) l’ Eden ……………..

  1. Je lui trouve un ptit air terminal, à l’arbre de la Connaissance…
    Il a pas eu vent de l’exploit de Philostromae sur sa tite comète chevelue ?
    Faudrait quand même le mettre au parfum, il sera fier de nous !
    Je le savais pas aussi râleur le Pak ladidon !

    •  » un p’ tit air terminal  » …excellent !!!…en tous cas , on peut pas nier que l’ Art et la Culture en soient à l’ extreme onction !!!…et un Philostromae ( et compères… ) n’ en est – il pas l’ huile …sur le feu …..
      Jchais pas si y serait fier , le bout de pierraille barbouillé …à mon avis , l’ est sourd et muet …et asexué ..

  2. c’est quoi cette plaisanterie d’arbre de la connaissance, en France c’est le rosier de la connaissance…et c’est pas triste..tu peu pas dire à ton piétro qu’il se magne a rappeler le clown qui nous sert de maitre a penser?

  3. On n’avait pas encore « lapiné comme des malades », ben oui, ça va se bousculer au portillon et la durée de l’attente ne va pas être triste, au fond, c’est peut-être cela le « purgatoire », attendre des siècles que notre tour d’être examiné pour connaitre notre sort, arrive ! car si l’on est « détaillé » individuellement, Pierrot et son Patron ne sont pas sortis de l’auberge et nous non plus…. mais je m’égare dans des élucubrations « alphabétiennes » !!
    Bises. Gilles

    • Yess…à parir de là , on commence à se poser des questions !!!!…je sais !!!…comme toutes les personnes qui connaissent la réponse !!!
      L’ important , c’ est raisonner avec son siècle …pas simple , évidemment , dans ce genre de contexte …

  4. En tout cas, je le savais bien, moi, que dans le temps, le Paradis
    avait été paradisiaque, bien qu’un peu élitiste, j’en conviens. Mais
    de là à monter aussi haut pour tomber si bas, comme déchéance
    ça se pose là! Des colonnes de Buren, en plus, pauvre vieux
    Pierrot, il commence carrément à me faire de la peine. En tout
    cas, ça donne envie d’aller tranquillement rôtir en enfer.
    Allez Grozibous, à la station suivante…

    • Un peu élitiste ???…..oui , comme tu vois , ça date pas d’ hier !!!
      La France aussi , était une ispice d’ élite ….mais , comme tu vois , ça empeche pas de tomber bien bas !!!!
      Oui , qu’ y fait de la peine , Pierrot , avec son machin raide, stérile et froid en symbole d’ un arbre vivant et mouvant et profilique !!!
      C’est ça , le modernisme !!!

  5. C’est vrai que les  » colonnes de Buren » ça laissait pas présager .. d’autant qu’à la même époque, Djack Langue voulait faire entrer « la poésie rap à l’école » et qu’il y est trop bien arrivé l’empêcheur de société chrétine de bien tourner en rond de flan.
    Je vais passer mon énervement ailleurs; fo k’je reste poli, fo k’je reste ~~

    • En tous cas , faut pas s’ étonner que ce genre de traitre salopard ait semé , jusque dans l’ au delà , ses éjaculations de perverti pédo …
      Las, las , l’ au delà est aussi en 2014 !!!
      Ki t’ a dit qu’ y faut rester poli ici ??????

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s