Saint François des Branques ….

En temps normal , je vous aurais fait un truc épique, avec un Mollande cuirassé comme un homard thermidor, défiant, toutes verrues   en grand émoi, des vagues de 10 mètres, debout , sur son pédalo, l’ épée de Saint Michel  François pointée  vers de trèèèèès maléfiques  palmiers improbables pointant, là bas , sur l’ horizon …

SEUL !!!!….incompris , sacrifié , kamikase !!!….comme tous les téméraires …si ce n’ était Héros , à la traîne sur une chambre à air de camion , le fidèle compagnon de toutes les épreuves , y compris des sortilèges de la redoutable magicienne Ségo  qui voulait les changer en caniches toys…

Gustave Doré et son Léviathan ????…vous pouvez vous en faire des cocottes en PQ !!!

Les trompeurs palmiers lascifs, qu’ avaient poussé là , au grand large , au raz des océans, de toute évidence sur de monstrueuses éructations volcaniques,usurpant une vieille faille tectonique  d’ où ils pompaient la lymphe des populaces ,  hors de vue de tous , meme des pétroliers et des porte avions US,  ….voyant se pointer,  dans un halot de lumière éblouissante sans doute  d’ origine aussi yahvétique que le buisson ardent du pourfendeur de mer rouge  ….les palmiers , aussi térrorisés que le cri de Munch, les feuilles dressées d’ épouvante sur la tete ,  avec d’ affreux gémissements de fantomes condamnés à l’ éternelle expiation ,se délestaient à toute vitesse de leurs régimes  de dattes  alchimiques en or  24 carats  ,extirpaient  du sol aride , dans des douleurs indicibes , leurs racines écorchées pissant l’ IRPP, la CSG et la TVA …et se foutaient carrément à l’ eau en un  cauchemardesque suicide collectif..flottant  quelques temps , ballottés par les vagues démontées …puis disparaissaient à jamais …on ne sait où …

Le bon peuple de France , amassé sur la grève hostile battue par l’océan , priait , se signait , s’ agenouillait, entonnant des louanges , des machins et des zalléluia…

On planta là une croix ….en bois …que Héros promit d’ embellir dès que possible et meme avant en aéroport inutile qu’ on appellerait Saint François des Branques …

Publicités

13 réponses à “Saint François des Branques ….

  1. ah!! une belle fresque…qui mériterait qu’un artiste s’y consacra….
    salutations m’DAME

  2. Notre Dame des Landes priez pour nous povres pécheurs maintenant et à l’heure de notre mort amen.

    • T’ as bien raison de prier !!!…l’ heure est au Jugement Dernier …planétaire !!!! de Rantanplan , l’ homme qui remplaçait la margarine …
      Tous les Paradis vont sombrer , comme des Atlantides !!!!…..rien qu’ à entendre ses mots …

  3. Il est bien là, le souffle épique, tout baigne!
    Saint François des Branques! A défaut de le canoniser, on
    pourrait peut être le canonner, non?
    Grozibous.

    • …ça se voit tant que ça , que j’ ai suivi son  » discours  » d’ hier midi depuis l’ Elysée ???
      On aurait dit le saint esprit !!!!!!!!!
      Je m’ attendais à ce qu’il soit happé par les cheveux par Yahvé comme Elie !!!!!!!!!!!!!!!!
      Quelle courge !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

  4. Chriss, là tu donnes dans l’epique, le chaos, le tumulte, que dis-je, le wagnérien…

    Nonyme
    Oups Nouratin ! ,désolé, en vieux soldat c’est « canon », qui m’est arrivé entre les deux zieus, et j’ai tiré trop vite…Scuzes…

  5. Il y en a qui n’aiment pas Wagner ? Que Charon les précipite dans les remous du Styx ! Non mais.

  6. Une blague entendue à l’instant sur France Inter:

    « Le nouveau pape et l’ancien sont sur un banc à la sortie d’une école et regardent une gamine passer avec son cartable. Passe le coin de la rue et disparait. Benoit de dire: elle est mignonne la petite, François de rétorquer: elle a de beaux restes ».

    La lavette, lécheuse de cul qui règne au Vatican n’a semble t-il pas compris que donner la main, c’est se faire réclamer le bras. Le prochain pape aura beau se faire sodomiser en direct par un imam ou un rabbin devant toutes les télévisions du monde, se ne sera pas suffisant.

    J’adore ce jingle sur France Inter « Abeus papapapapapapam » sur une rythmique techno, et d’enfoncer le clou: « On a vite étouffé la controverse sur son silence durant la dictature et son attitude envers des prêtres jugés trop à gauche et qui furent arrêtés et torturés. Son silence alors que l’Eglise catholique d’Argentine collaborait étroitement et justifiait et bénissait des tortionnaires inspirés par des militaires français. » […] « 30 000 disparus au nom d’un système de répression sanguinaire, où parfois les prêtres lisaient Saint Mathieu aux tortionnaires en les bénissant ».

    Sans nul doute, François est un tortionnaire nazi, horrible sanguinaire hypocrite fasciste, pourriture de catholique, etc. Après tout, ce n’est qu’un juste retour de bâton, Quand on joue le rôle de paillasson, il est logique que d’aucun s’essuient les pieds avec jubilation sur celui-ci.

    François le maso et l’Engeance le sado font un parfais couple.

    • C’est une réflexion qui m’ avait déjà effleurée : la concommitance d’un Hollande roi des hypocrites , d’un pape jésuite , champion du camaléontisme et d’un Grillo inventé comme un gadget qui  » déchire  » par la maçonnerie …
      Résultat : un enculage délectable des peuples à la vaseline ….avec des bisounours tous propres , tous honnetes , tous sincères qui volètent partout …

    • 30 000 disparus… Un peu comme ceux du Chili de Pinochet… on en a retrouvé quelques-uns à Paris, tranquillement installés en terrasse de bistrot en compagnie de gentilles demoiselles. Faut quand même pas refaire le coup de katyn.

  7. En Loge c’était bien souvent le dilemme,avec des Maitres d’Harmonie qui privilégiaient soit Mozart,soit Wagner. J’aime les deux mon Capitaine,avec toutefois une beditt brévérence pour Mozart qui vraiment me titille dans les suspentes…

    Voir et entendre sur YouTube les actualités de la semaine en Tudesquie pendant la dernière, et les dégringolades de Stukas synchronisées avec du Wagner…Sublime… Généralement c’était la musique de fond des attaques de la Luftwaffe…

    J’me suis farci l’Ulysses du Joyce dans le texte et aussi Bayreuth vu qu’habitant en Bavière c’était pas loin… Deux exploits…

    Bournemouth ne m’a jamais enthousiasmé, mais Milan et Zurich,quelles féeries…

    Nonyme

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s