Histoire de sourire …

> > Un vieux Juif meurt et rencontre Dieu en arrivant au paradis. Il fait le bilan de sa vie :
> > – La pire chose qui me soit arrivée, c’est quand mon fils s’est converti au catholicisme…, dit-il.
> > – Moi aussi ça m’est arrivé… lui répond Dieu.
> > – Et qu’est-ce que vous avez fait ? demande le Juif.
> > – Un nouveau testament…

 Un catholique, un protestant, un musulman et un juif étaient en discussion pendant un dîner.
> > Le catholique dit : « J’ai une grande fortune. et j’achèterais bien la Citibank » !
> > Le protestant dit: « Je suis très riche et j’achèterais bien la General Motors » !
> > Le musulman dit: « Je suis un prince fabuleusement riche… Je vais acheter Microsoft » !
> > Ensuite ils attendent tous que le juif parle…
> > Le juif remue son café, place la cuillère proprement sur la table, prend une petite gorgée de café, les regarde et dit avec désinvolture :
> > « Je ne vends pas !”

Petit rajout d’ après midi : Vénéré Maitre  a à peine publié , lui aussi , une bonne blague youpe ...c’est ici ...

11 réponses à “Histoire de sourire …

  1. Whaaaarff!
    Grozibous.

  2. L’humour nous sauvera !

  3. il a raison…j’vends pas non plus…
    bi
    désolé,amie, pour l toutou…je sais ce que c’est…de perdre son chien…

    • Y a qu’un léger petit ennui …c’est que tu ne peux pas vendre ce que tu ne possèdes pas !!!…mais c’est un détail !!
      Perso , je vendrais bien toute la Microsoft pour que ma fifille adorée s’endorme sereinement sans souffrir …Ppppputain de période trop moche !!!
      Mercibisou ….

  4. Tro goudes ..

    J’ai celle là (bien qu’un peu usagée) :

    A droite du magasin Weiss & Fils – costimes sir mesures, se monte et le jouxte un « Carrefour » gigantesque. Quinze jours plus tard, c’est un Leclerc qui se construit. Achevés, le mec sort et cloue une énorme pancarte en haut de sa porte – entre les deux magasins donc, avec pour intitulé « ENTRéE PRINCIPALE ».

  5. Que chantaient les oiseaux au dessus des camps ? Cui-cui, cui-cui.

  6. Aussi, un peu usagée :
    Lors d’une visite d’un général SS dans un camp de concentration, le général en reniflant s’adresse au commandant du camp : »Mais, za zent le garamel izi ? » Le commandant répond « Jawolh Herr General, on a prulé les tiabétiques ! ».

    • Bein dis don !!!…moi qui m’ occupe des coucous depuis plusieurs mois , j’ en savais pas autant !!!…MDR ….

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s