Caricatures chriSSiques 2 )….Ma’ ame Mère …

Cherchez la femme !!!! ……nous  prévient  pourtant la bible , depuis 1500 ans  (et pas 2000… le temps qu’elle trouve un vrai coupable ) …

Ma ‘ ame Mère ! …voilà bien le noeud de la pelotte  que ce dieu bon à rien , borrrrrrdel de bordel , laissa imprudemment à la portée d’un chat …

Grande …elle ….et plantureuse , l’ ossature de bison bien enrobée non pas de vilaine graisse , mais de bonne viande charolaise , Ma’ ame la Charcutière, fraiche émoulue d’une ferme alentour et fleurant bon la savonette, nous devait déjà , toute jeune maman , dès les fonts baptismaux , attaquer son ascension du Galibier …en y portant  d’ autor ….Plofff…..ces deux prénoms mastocs et , accessoirement ,noyé dans les dentelles, un gros bébé rempli comme une outre de bon lait maternel qui lui sortait par les oreilles …passeque ?

….passeque Mr. le curé en eut un orgasme furtif

…et passseque ça faisait bourge

On eut pu voir, au fil des années , Ma’ ame la Charcutière , rose , blondasse, pétant de santé , les bourrelets débordants , sous les aisselles , des sangles de la couturière , la croupe primée à la foire de  Reuilly, le bibi messeux arrimé légèrement de coté , gantée de macramé, remorquer , d’un pas hitlérien , malgré les absurdes incompatibles minuscules petons tous ronds de geisha….un Augustin – Thomas  boudeur et  résigné  mais fort   bien nourri , le tif raide brillantiné , la raie sur le coté…aux vepres de Ces Dames …puis au cathé ….

…puis au Collège …où la férocité atavique du chiot d’ humain transforma vite Augustin – Thomas …trop long …en un raccourci aussi bref qu’explicite et , incroyablement , déjà en latin : Cadum …

 Freud vous en chierait bien  au moins 3 pages , mais , vu qu’il est mort , je vous  dis , moi , que Cadum était moche , obèse,étrillé tous les jours comme un veau de concours agricole , propre comme un gratton ,  empoté comme 36 gourdes , complexé et  trouillard , de plus en plus chafouin ,sournois et cauteleux , asphyxié comme il le fut toujours par ce grenadier en jupons …bref , carrément chatré , non pas de la zigounette   qu’il était préférable  d’ ignorer totalement ( comme un vilain furoncle d’ acnée juvénile inopportun ,érogène ou pas  ) …. et qu’ ça saute  …mais de la comprenette …

…chose qui apparait une excellente ( pour ne pas dire parfaite ) prémisse à son entrée , non pas triomphante , mais de repli tactique vindicatif et rancunier au possible  …au séminaire …

…où il put, finalement , s’ épanouir  au sein de collègues partageant les memes affres terrestres  et ruminer , lentement ,jouissivement , puis  avec une sainte délectation melée de sadisme , et , qui plus est , de façon utile à son prochain , son incommensurable ,chéri ,  galactique …..complexe d’ Oedipe ….

A suivre ….

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s