Archives quotidiennes : 23 mars 2010

Cette maison – là …


….un vague vieux désir d’absolu jouant à cache – cache , parfois, dans les bosquets non cloturés de mes pensées ….

…simplement dénuement de tout ce qui soit frivole et inutile et ne soit pas plus grandiose et puissant et indicible que tout…seulement roc et ciel et mer …mais toutefois ancré dans ma réalité …non …… pas ce reve éthéré

trop facile …..le défi d’y aller voir en y étant pourtant de tout son poids …

…et puis la solitude, non pas l’absence des autres , mais la présence , finalement sincère et dépouillée du SOI …


Je monte….

….cet escalier absurde s’élargissant vers Dieu sait quelles promesses ou quelles réponses vaguement attendues..

Je monte  encore …voyant , marche après marche , s’entrouvrir le ciel comme une amitié lente dévoilant prudemment quelques intimités ..

J’arrive …

Rien , là qui ne soit objet  ou bien limite , pas meme un parapet pour arreter ton pied …

J’avance …

Je ne suis plus un corps …simplement un esprit dense comme une boule de feu agitée  en spirales et prolongeant un big bang ancestral sans fin ..

J’avance encore..

La mer , à droite , à gauche , sur un plan silencieux de set de cinéma , se referme, peu à peu , derrière moi , comme des bras ..

Bientot , je suis une ile …stupide ….

..et les mouettes et les pins , les origans et les granits existent , respirent , parfument et crient , seuls anges visibles , élus promis  du paradis ..

Du moins , j’ai tout compris ….

Sans une passion dévorante au creux du sternum  ronflant comme un brasier entretenu par l’ ouragan  ….je ne serais pas meme un seul brin de cette herbe …pas meme un petit tas d’os  piteux , disloqué et blanchi   échoué en  bas de la falaise …